test coronavirus pharmacie

Covid-19 : Les tests antigéniques en pharmacie

Depuis la parution au Journal Officiel le 17 octobre 2020, les professionnels de santé comme les pharmaciens, les infirmières, les chirurgiens-dentistes … sont autorisés à pratiquer les tests antigéniques afin de participer aux campagnes de dépistage contre le Covid-19. Mais alors que sont ces nouveaux tests rapides et comment organiser l’officine à ces dépistages ? 3S Santé vous apporte les derniers éléments :

Qu’est-ce qu’un test antigénique ?

Pour dépister la population en cette période de rebond épidémique de coronavirus, un nouveau test a été mis au point. Le test antigénique permet, dans un délai relativement court, de détecter la présence des protéines produites par le virus SARS-CoV-2, plus spécifiquement connus sous le nom d’antigènes.

Ainsi, après un prélèvement nasal par écouvillon, l’échantillon sera analysé grâce à un kit et le résultat apparaîtra sur une bandelette, indiquant si le patient est positif ou négatif. Les TRA (Tests Rapides Antigéniques), proposent des résultats en moins de 30 minutes. Une solution qui arrive à pic pour décharger les laboratoires d’analyses médicales et permettre une mise en quarantaine moins tardive qu’avec les autres tests.

test antigéniques covid-19
PHOTO Alexandre MARCHI.

Les différences avec les autres tests de dépistage pour le covid-19

Pour bien comprendre l’intérêt des TRA, il faut les distinguer des autres tests déjà disponibles depuis quelques mois, à savoir :

Le Test PCR

Egalement connu sous le nom de test virologique, le test PCR est à l’heure actuelle le test le plus plébiscité. En effet, ce test permet de déterminer si le patient est porteur ou non du virus à ce moment précis. Après un écouvillonnage naso-pharyngé, l’échantillon est analysé. On y recherche les traces de l’ARN du Covid-19. Pour maximiser les chances de capter ces traces, le test doit être réalisé selon certains timings si la personne a des symptômes ou si elle est considérée comme cas contact. Le plus efficace reste de contacter son médecin traitant pour savoir la marche à suivre et recevoir, si besoin, une prescription.

Cependant, le test PCR peut également être réalisé sans ordonnance et est intégralement remboursé par la Sécurité Sociale.

Le test sérologique

Le test sérologique a pour but de savoir si la personne a été en contact avec le virus. Il est en effet courant pour certains individus de ne pas développer de symptômes malgré la contamination du coronavirus. C’est ce qu’on appelle les cas asymptomatiques. Ce test peut être réalisé grâce à une prise de sang. Le laboratoire recherche alors la présence d’anticorps spécifiques à ce coronavirus. Il est entièrement remboursé sur présentation d’une ordonnance.

test sérologique coronavirus

Le TROD

Le Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD) peut habituellement être pratiqué en officine pour d’autres pathologies (grippe, angine, glycémie …). Cependant, face à la situation sanitaire liée au Covid-19, ce test peut permettre de détecter des anticorps du virus afin d’orienter plus efficacement certains patients. Le TROD sérologique Covid se fait par prélèvement d’une goutte de sang. En cas de résultat positif, le patient doit être orienté vers un laboratoire pour une analyse plus approfondie. Soit via un test sérologique, soit via un test PCR pour savoir si le virus est toujours actif dans l’organisme du patient.

A qui s’adressent les tests rapides en pharmacie ?

Les tests antigéniques sont disponibles gratuitement et sans ordonnance, mais ils ne sont pas ouverts à tous.

En effet, les tests antigéniques en officine peuvent être réalisés pour les patients symptomatiques selon certains délais optimaux. C’est-à-dire, les 4 premiers jours suivants l’apparition des symptômes (toux sèche, fièvre, difficultés respiratoires, perte d’odorat et/ou du goût…).

Les personnes âgées de plus de 65 ans, ou étant considérées comme plus fragiles (maladies chroniques, surpoids …) présentent plus de risques de développer des formes graves face au Covid-19. Ces patients doivent donc se présenter en laboratoire pour des tests PCR, et non en pharmacie.

Les TRA peuvent aussi être mis en place dans le cadre de « dépistage collectif ciblé » pour des groupes bien définis. Les pharmaciens peuvent donc être amenés à proposer ces tests pour les entreprises à proximité, ou pour les Ehpad de leur secteur.

Le rôle des pharmacies depuis le début de l’épidémie de covid-19

Comme les autres professionnels de santé, les pharmaciens se retrouvent également au premier plan depuis le début de l’épidémie de coronavirus en France.

Les professionnels officinaux sont en effet beaucoup plébiscités pour faire face aux conséquences de ce nouveau virus. Ils ont donc mis en place plusieurs choses comme :

>> Les bons réflexes à adopter en officine

>> Les bonnes raisons de se faire vacciner contre la grippe en 2020

Qui peut réaliser les TRA en officine ?

En raison de la disponibilité insuffisante de professionnels de santé habilités à réaliser les dépistages, la réalisation des tests antigéniques a été ouverte aux pharmaciens et préparateurs en pharmacie. Mais aussi étudiants en pharmacie si ces derniers sont disponibles pour renforcer les équipes en officine.

C’est cependant à chaque officine de se procurer les tests de dépistage TRA car ils ne sont pas fournis par l’Etat. A l’achat, le coût d’un kit de prélèvement et d’analyse antigénique s’élève à environ 8€. La prestation en officine pourra ensuite être facturée 34€ à l’Assurance Maladie.

Comment aménager l’officine pour réaliser ces tests

Pour mieux faire face au risque élevé de contamination par le covid-19, certains laboratoires ont pu mettre en place des aménagements temporaires à l’extérieur de leurs locaux pour éviter au maximum le regroupement des patients supposés Covid, et des autres patients.

Dans l’idéal, et si cela est possible pour les officines participant à la campagne de dépistage par TRA, il faudrait procéder de la même façon pour les tests antigéniques en pharmacie.

Quelques pharmacies ont d’ores et déjà pu installer des tentes blanches devant leur officine et accueillir des patients pour ces tests de dépistage rapide.

Néanmoins, il y a des alternatives au niveau des aménagements. La réglementation stipule que pour réaliser ces tests, l’officine doit mettre en place une zone de confidentialité où le patient pourra s’assoir durant l’examen. La personne réalisant le test antigénique doit être entièrement équipé avec les protections adéquates (masque, blouse, gants, lunettes de protection, charlotte ou équivalent …) et avoir accès à un point d’eau avec du savon, ou à défaut, disposer de solution hydroalcoolique.

Test antigénique pharmacien

Privilégier la prise de rendez-vous pour faciliter l’organisation interne de la pharmacie

L’activité officinale peut être relativement chargée à cette période de l’année. D’autant que les missions des pharmaciens sont déjà plus que variées entre la délivrance des médicaments, les préparations pharmaceutiques, la réalisation de vaccin antigrippe en officine, l’écoute et le conseil au patient, et maintenant, le dépistage TRA.

Il peut donc être judicieux de mettre en place des dépistages sur rendez-vous afin de faciliter l’organisation des professionnels officinaux au cours de la journée.

De plus, la réalisation des prélèvements nécessite beaucoup de protections afin d’éviter tout risque de transmission du virus. Cela peut donc être compliqué d’accueillir les patients pour dépistage au fil de l’eau.

Gérer la phase de résultat au test antigénique

Pour chacun de ces tests, la détermination du résultat est relativement rapide. Entre 15 et 30 minutes. Les patients peuvent donc repartir de l’officine en ayant connaissance de leur situation.

Pour les cas négatifs

Rappeler au patient de bien respecter les gestes barrières (port du masque, lavage des mains, distanciation physique…). Lui préciser également que si certains symptômes du covid-19 se manifestent, il devra refaire un test.

Pour les cas positifs 

Expliquer au malade la marche à suivre, c’est-à-dire :

  • respecter un isolement strict de 7 jours après l’apparition des symptômes
  • contacter son médecin traitant
  • lister toutes les personnes « cas contact »
  • se déclarer « cas positif » sur l’application « TousAntiCovid »
Test covid que faire

Pour chaque patient, le pharmacien, ou autre personnel formé de l’officine, devra délivrer un document de traçabilité avec les résultats du test. Puis, enregistrer le résultat sur une base de données sécurisée de la CPAM. La base de données SI-DEP devraient être opérationnelle pour les pharmaciens à compter du 15 novembre.

D’après des estimations, 40% des pharmaciens devraient pouvoir se lancer dans la campagne de tests antigéniques d’ici les prochains jours. Ce test devrait être fort utile pour casser les chaînes de transmission virale grâce à un dépistage rapide.

Chez 3S Santé, nous avons à cœur d’accompagner et de former nos intérimaires aux nouvelles missions en officine. Les professionnels que nous recrutons sont ainsi connus pour être opérationnels dès leur prise de fonction.

Pour trouver votre prochain contrat ou bien trouver le candidat idéal pour un poste à pourvoir dans votre pharmacie, contactez-nous au 01 40 500 600 ou sur contact@3ssante.com

News