importance vaccin contre la grippe 2020

8 bonnes raisons de se faire vacciner contre la grippe en 2020

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe débutera dans quelques jours. En ces temps troublés par l’épidémie de coronavirus, il est important de rappeler que la grippe peut aussi être dangereuse. Pour assurer une meilleure gestion de ces deux épidémies qui cohabiteront pour quelques mois, voici 8 bonnes raisons de se faire vacciner contre la grippe en 2020.

Raison n°1 : C’est gratuit pour les personnes fragiles

En France, la vaccination contre la grippe saisonnière est fortement recommandée pour les personnes les plus fragiles.

L’intégralité des frais de vaccination sont d’ailleurs pris en charge par l’Assurance Maladie. Les personnes fragiles reçoivent ainsi un bon de vaccination anti grippe et n’ont donc rien à débourser et peuvent se protéger de ce virus gratuitement.

Sont considérées comme personnes fragiles et invitées à se faire vacciner :

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • Les personnes atteintes de pathologies chroniques (maladies respiratoires, neuromusculaires, neurologiques, cardiovasculaires, hépatiques, rénales, mais aussi diabète, drépanocytose…) ;
  • Les personnes immuno-déficientes ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes obèses (IMC >= 40kh/m²).

De  même, il peut être judicieux pour l’entourage de ces personnes à risque de se faire vacciner également afin de limiter au maximum le risque de transmission.

Attention /!\ : Pour que votre vaccination soit prise en charge elle doit être réalisée durant la campagne nationale, soit entre le 13 octobre 2020 et le 31 janvier 2021 (sauf prolongation).

Raison n°2 : Il n’y a pas encore de vaccin contre le coronavirus 2019-nCoV

Les chercheurs du monde entier travaillent d’arrache-pied sur des vaccins contre le SARS-CoV-2 qui nous permettraient de sortir de cette pandémie.

Néanmoins, même si certains vaccins sont en dernière phase de test, pour l’heure il n’y a pas encore de date quant à l’aboutissement de ces recherches.

Pour se défendre des virus hivernaux, la vaccination contre la grippe, les gestes barrières, l’hygiène des mains, le masque sont donc nos seuls remparts.

protections covid19

Raison n°3 : La couverture vaccinale habituelle est trop faible

Malgré les nombreuses campagnes de communication, le remboursement du vaccin et autres mesures pour améliorer l’accès à la vaccination. Encore trop peu de personnes se font vacciner contre la grippe.

La Haute Autorité de Santé déplore une couverture vaccinale très insuffisante par rapport au nombre de personnes à risque. En effet, lors de la saison 2019-2020, que 45% du public cible s’est fait vacciner. Bien loin du taux recommandé par l’OMS, 75%.

C’est un tort car le virus de la grippe peut se révéler très dangereux à partir d’un certain âge ou lorsqu’on souffre de certains problèmes de santé. La grippe saisonnière touche 2 à 6 millions de français chaque année et est fatale pour 10 000 d’entre eux.

Raison n°4 : Les symptômes de la grippe et du COVID-19 sont comparables

Fièvre, toux, fatigue intense, céphalées … Tous ces symptômes peuvent être associés à la grippe ou au COVID-19. Il est donc difficile de distinguer les deux virus sans effectuer d’analyses biologiques.

En revanche, en se faisant vacciner contre la grippe, il sera alors plus simple de diagnostiquer les malades car la grippe pourra être écartée rapidement.

Raison n°5 : Pour éviter l’engorgement des cabinets médicaux, hôpitaux et laboratoires d’analyse médicale

En corrélation avec le point précédent, plus il y aura de personnes vaccinées contre la grippe, moins ces personnes seront susceptibles de se rendre chez leur médecin traitant durant la période hivernale.

En effet, du fait du coronavirus et du confinement, les professionnels de santé se trouvent débordés. Obtenir une consultation chez le généraliste ou un spécialiste est devenu plus que compliqué. Les files d’attente sont également très longues pour les dépistages en laboratoire.

engorgement des laboratoires

De même, grâce à la vaccination antigrippe, les personnes à risque passeront à travers l’épidémie de grippe ou auront des symptômes bien moins sévères. Elles n’auront donc pas besoin d’hospitalisation ce qui n’est pas anodin lorsqu’on sait qu’un nombre très important des lits sont monopolisés par les cas graves de coronavirus.

Raison n°6 : Contracter simultanément la grippe + le coronavirus est très dangereux

Le risque zéro n’existe pas. Même si la probabilité est faible de développer une co-infection, c’est-à-dire, d’attraper coup sur coup, la grippe et le covid19, c’est possible.

Selon l’état de santé de base du malade et la sévérité des symptômes, l’organisme de la personne infectée sera mis à rude épreuve. Cela peut être extrêmement dangereux, voire mortel.

Raison n°7 : Un nombre de vaccins disponibles supérieurs pour cette année difficile

Face à l’appel des médecins et épidémiologistes quant à l’importance de se faire vacciner contre la grippe en 2020, les laboratoires pharmaceutiques ont produit davantage de vaccins. Le ministre de la Santé a déclaré avoir commandé 30% de doses de vaccins supplémentaires pour faire face à ce contexte sanitaire exceptionnel.

Bien sûr la vaccination antigrippale sera proposée en premier lieu au public prioritaire comme les personnes fragiles, les soignants ainsi qu’aux contacts réguliers des personnes à risque.

Cependant, le corps médical invite à une vaccination massive de la population pour que l’épidémie de grippe n’impacte pas trop fortement le système de santé déjà fragilisé.

doses de vaccins contre la grippe

Raison n°8 : Car il est possible de se faire vacciner près de chez soi

La vaccination anti grippe est facilement accessible à tous. En effet, l’un des derniers leviers mis en place par l’Etat pour améliorer la couverture vaccinale a été de rendre possible la vaccination en pharmacie. Cette mesure date du 1er mars 2019 et permet à tous les pharmaciens formés à cet effet et ayant mis en place les aménagements nécessaires, de réaliser des vaccins directement en officine.

C’est pratique, c’est à proximité, c’est rapide et c’est réalisé par un professionnel de santé que vous connaissez.

>> Tout savoir sur la vaccination en pharmacie

Pour se faire vacciner de la grippe en pharmacie il faut simplement avoir plus de 18 ans et être muni d’un bon de vaccination ou d’une ordonnance.

Attention si le patient a des antécédents de réaction allergique à l’ovalbumine ou à un autre vaccin, le pharmacien n’est pas autorisé à réaliser la vaccination.

vaccination en pharmacie

La vaccination contre la grippe saisonnière est en mesure de contribuer à une gestion plus fluide des épidémies. En tant que professionnels officinaux il est donc important de rappeler à votre patientèle les bonnes raisons de se faire vacciner contre la grippe en 2020 tout en continuant à appliquer les bons réflexes en officine durant la pandémie de coronavirus.

Chez 3S Santé, nombreux de nos pharmaciens intérimaires ont été formés à la vaccination et apportent leur concours aux titulaires d’officines.

News

Laisser un commentaire