valoriser périodes creuses CV

Des périodes creuses sur votre CV ? Voici comment les valoriser

Durant une carrière d’une quarantaine d’années, il n’est pas rare de connaître des périodes d’inactivité professionnelle. Si cela peut parfois vous paraître insurmontable à justifier auprès d’un inconnu qui a entre ses mains de perspectives d’emploi intéressantes pour vous, sachez que le recruteur cherche avant tout, à mieux comprendre votre parcours et à en savoir un peu plus sur votre personnalité. Il n’y a donc aucune raison de stresser. Votre profil atypique pourrait même vous permettre de sortir du lot parmi les candidatures et ainsi attirer l’attention des recruteurs. Néanmoins, si cela peut vous rassurer, voici quelques conseils 3S Santé pour savoir comment valoriser les périodes creuses sur votre CV !

Les 4 principales raisons pour justifier des périodes creuses sur un CV

La vie est rarement un long fleuve tranquille. La vie professionnelle, peut effectivement connaître quelques aléas, voulus ou subis. Les raisons principales pour expliquer quelques mois de trou sur un CV sont généralement celles-ci :

Le congé maternité ou parental

Un bon professionnel se reconnait souvent grâce à une vie personnelle épanouie. Les parents sont encore nombreux à prendre de longs congés parentaux pour s’occuper de leurs nouveaux nés et profiter pleinement de leurs premiers mois, voire, premières années.

Il n’y a rien de mal à ça et vous pouvez tout simplement jouer cartes sur table en l’expliquant au recruteur. Vous pouvez, pourquoi pas, mentionner l’âge de vos enfants aujourd’hui. Puis, préciser pourquoi le temps est venu pour vous de vous replonger dans le monde du travail.

congés maternité et parental

Un longue période de chômage

Après un licenciement ou une démission et plusieurs mois sans retrouver un emploi, on peut facilement perdre confiance en soi et remettre en question son employabilité.

Cependant, selon votre métier et votre région, le marché de l’emploi est plus ou moins tendu et peut expliquer, en partie, un retour à l’emploi difficile. Quelle que soit la raison qui vous a menée à une période de chômage longue durée, le recruteur vous demandera sûrement quelques éléments.

Le meilleur conseil dans ce cas, est d’évoquer la conjoncture, une période de crise ou même une restructuration au sein de votre ancienne structure. Il ne faut en aucun cas dénigrer votre ancien employeur et surtout de rester factuel.

Un voyage à l’étranger de plusieurs mois ou un congé sabbatique

Juste après vos études ou au cours de votre carrière professionnelle, vous pouvez avoir envie de vous lancer dans des projets totalement différents de votre vie quotidienne.

Pour certains, cela prendra la forme d’un voyage au bout du monde pour élargir ses horizons et faire de nouvelles rencontres. Pour d’autres ces mois de congé sabbatique pourront tout simplement être l’occasion de s’investir pleinement dans des projets personnels ou associatifs.

Quoi qu’il en soit, ces aventures en dehors du cadre purement professionnel sont toujours une occasion unique d’en apprendre plus sur soi et de développer d’autres types de compétences.

Lorsque vous devrez parler de ce trou dans votre CV, insistez sur tous les aspects positifs de cette expérience et sur ce que cela a pu vous apporter en termes de compétences et de savoir-être. Le tout, en faisant le lien avec le poste à pourvoir !

congé sabbatique

Des problèmes personnels ou médicaux

Il peut également arriver de mettre sa carrière entre parenthèses en raison de problèmes familiaux ou de soucis de santé. Bien sûr, on conseille aux candidats d’être transparents avec le recruteur.

Cependant, vous n’êtes pas obligé de rentrer dans les détails en étalant votre vie personnelle. Montrez que durant cette période de votre vie, vous avez réussi à rester actif et à vous intéresser à votre secteur d’activité. Vous n’étiez peut-être pas sur le terrain, mais vous n’avez pas totalement perdu le fil non plus et vous serez rapidement opérationnel, si toutefois, le poste vous était confié.

Quelques astuces pour valoriser les périodes creuses de votre CV

Être honnête sur votre parcours

Même si cela peut vous paraitre une bonne idée, dissimuler vos périodes creuses en modifiant certaines dates d’activité risque de vous nuire fortement. En effet, nombreux sont les recruteurs qui parcourent minutieusement les CV avant de contacter vos anciens employeurs. Ils pourraient alors vite démasquer vos mensonges, ce qui jetterait un total discrédit sur votre candidature.

Bien plus que de simples compétences et expériences professionnelles, les recruteurs recherchent des personnes fiables. Pour cela, honnêteté et transparence sont indispensables lors de la rédaction de votre CV, mais aussi lors de votre entrevue avec un professionnel du recrutement.

Montrez que vous êtes resté actif

Même si vous étiez sans emploi à proprement parler, vous n’êtes peut-être pas resté les deux pieds dans le même sabot pour autant ! N’hésitez pas à rendre votre profil attractif et à présenter des exemples de vos activités extra-professionnelles durant vos mois de liberté :

  • Création d’une association ;
  • Participation à un projet humanitaire ;
  • Réalisation d’un défi sportif ;
  • Concrétisation d’un projet artistique ;
  • Formation en vue d’une réorientation.

Les recruteurs apprécieront également les démarches que vous avez pu faire pour retrouver un emploi : bilan de compétences, entretiens, conférences, salons de l’emploi ou spécifiques à votre métier. Toutes ces actions démontreront de votre proactivité et de votre motivation.

Insistez sur les aspects positifs de ces périodes creuses professionnellement

Que cette coupure ait été de votre fait ou non, il est important de valoriser cette période autant que possible.

Pour cela restez positif et soulignez tout ce que cela a pu vous apporter. Des rencontres fortes, de nouvelles aptitudes, des petits ou grands accomplissements, une meilleure maîtrise d’une langue étrangère …

L’essentiel est de présenter tout ce qui pourrait vous démarquer de la concurrence et être constructif par rapport à votre futur poste. Car oui, vous savez rebondir, vous n’avez pas peur des challenges ou de l’inconnu.

périodes creuses curriculum vitae

Vous savez maintenant comment vous mettre en valeur pour pas que les périodes creuses sur votre CV ne desservent votre candidature. Pour cela il est important de présenter, valoriser et expliquer ! Si toutefois vous ne souhaitez pas que cette période creuse apparaisse trop brutalement sur votre Curriculum Vitae, vous pouvez faire le choix de présenter vos formations et expériences professionnelles autrement. En effet, lorsque sa vie professionnelle n’est pas rectiligne, il peut être ingénieux de structurer son CV autrement qu’avec la méthode du CV par ordre chronologique. Vous pouvez ainsi tenter de vous démarquer de la concurrence avec un CV thématique qui mettra moins en lumière votre période d’inactivité.

Dans tous les cas, l’important sera de préparer votre discours de façon à ne pas être déstabilisé face aux questions du recruteur.

Retrouvez tous nos conseils sur le blog 3S Santé : Comment gérer le stress en entretien d’embauche, pourquoi choisir l’intérim en 1er emploi ou encore comment aborder le sujet des défauts en entretien !

Et pour toutes vos recherches d’emploi dans les métiers de la pharmacie d’officine, prenez contact avec nos consultants spécialisés. 3S Santé, ce sont des professionnels de la pharmacie et des ressources humaines depuis plus de 20 ans.

News