comment déstresser avant et pendant entretien

Comment gérer son stress avant et pendant un entretien ?

Ventre noué, mains moites, bouche sèche, manque d’air, rougeurs … Les effets du stress peuvent être variés et ne sont pas toujours évidents à contrôler. Dans l’univers professionnel, devoir passer un entretien d’embauche peut être une source de trac, voire même de stress intense pour les personnes les plus timides. 3S Santé vous donne donc quelques conseils pour canaliser votre stress avant et pendant un entretien.

S’entrainer rigoureusement pour ne pas stresser en entretien le jour J

En premier lieu, commencez la préparation de votre prochain entretien d’embauche en relisant l’offre d’emploi à laquelle vous avez postulée. Essayez ensuite de trouver des informations sur l’entreprise ou sur le cabinet de recrutement.

Si vous êtes le genre de personne à bégayer, chercher vos mots ou au contraire parler à vitesse grand V lorsque vous stressez, il est impératif de vous entrainer à l’oral pour avoir un discours posé face au recruteur.

Plus vous aurez préparé votre entretien en amont, plus cela sera facile le jour J. N’hésitez pas à faire une simulation d’entretien avec un proche ou bien en vous filmant. Vous saurez ainsi quels points travailler pour convaincre au mieux le recruteur.

« Présentez-vous », « Pourquoi seriez-vous le candidat idéal pour ce poste ? » … Ces questions peuvent être posées. Vous pouvez donc prendre la main sur cette première partie de l’entretien en ayant d’ores et déjà réfléchi aux meilleures réponses à donner.

>> Préparer son entretien pour décrocher une mission en officine

Les 3 premières minutes de l’entretien sont souvent les plus stressantes. Si vous êtes bien préparé, vous pourrez commencer à présenter votre parcours et répondre posément aux questions du recruteur. Une fois lancé et concentré dans vos explications, vous ne devriez même plus penser au stress.

Apprendre à bien respirer pour se calmer lors d’une montée de stress

La base de la relaxation et des techniques anti-stress consiste tout simplement à bien respirer. Une bonne technique de respiration vous aidera à faire baisser votre niveau de stress ainsi que votre pression artérielle et donc le rythme cardiaque.

bien respirer montée de stress

Pour une respiration anti-stress c’est simple : Inspirez profondément par le nez pendant 5 secondes. Bloquez votre respiration 3 secondes. Puis expirez lentement par la bouche. Répétez cet exercice plusieurs fois lorsque vous sentez que le stress vous gagne. Cela devrait vous aider à contrôler votre stress en entretien.

Préparer tous vos documents et votre tenue idéale

La préparation de l’entretien d’embauche passe aussi par des choses purement matérielles. Pour moins stresser, faites en sorte d’anticiper au maximum ce dont vous pourrez avoir besoin le jour de l’entretien.

Avez-vous pensé à prendre les originaux de votre CV, vos diplômes, et autres documents utiles à présenter à votre recruteur ?

Avez-vous choisi la tenue que vous porterez à l’entretien ? Le jour venu, vous n’aurez pas de temps à perdre pour chercher un vêtement disparu, repasser une chemise chiffonnée ou faire plusieurs essayages.

Quelles que soient les choses dont vous aurez besoin le jour de l’entretien. Prenez le temps de tout organiser la veille au plus tard. En effet, l’appréhension de l’entretien est susceptible de vous perturber le jour J. Pour ne rien oublier, le mieux est donc de prévoir à l’avance.

Faire un sport relaxant pour évacuer les tensions

La pratique de certains sports peut être recommandée pour mieux maîtriser son niveau d’angoisse et d’anxiété avant un événement important.

Natation, course à pied, yoga, tai-chi … Grâce à ces séances de sport vous permettrez à votre esprit d’évacuer un peu la pression et à votre corps de libérer des endorphines, des hormones connues pour combattre le stress. Vous vous sentirez bien mieux après !

évacuer le stress grâce au sport

Bien planifier le trajet pour ne pas arriver en retard

Lorsque vous avez préparé votre entretien vous avez vérifié l’adresse et l’heure de votre rendez-vous. Il ne vous reste plus qu’à réfléchir un peu à l’itinéraire pour savoir comment vous rendre à l’entretien et surtout savoir combien de temps il vous faudra pour y arriver.

Vérifiez également que vous avez fait le plein d’essence ou que votre Pass Navigo est bien rechargé.

Pour ne pas arriver en nage, ou pire en retard, et vous mettre une pression supplémentaire lors de votre entretien, prévoyez une petite marge de temps supplémentaire. Embouteillage, transports en commun retardé, places de parking indisponibles … Autant d’aléas qui pourraient vous faire perdre un temps précieux et vous faire stresser encore davantage de peur d’arriver en retard et de faire mauvaise impression. Hélas si cela arrive, n’hésitez pas à prévenir votre recruteur de votre retard.

Faire une activité pour éviter de trop penser

Vous vous êtes entrainé et avez préparé tous vos documents pour votre entretien de demain ? Accordez-vous un peu de bon temps pour vous détendre et penser à autre chose.

Lire un livre, faire du jardinage ou de la cuisine, regarder une série, faire une activité anti-stress … l’important est de choisir une activité qui vous plaise pour éviter de focaliser votre attention sur l’objet de votre stress.

Se coucher tôt pour essayer de bien dormir la veille de l’entretien

Pour être dans les meilleures dispositions possibles le jour de l’entretien, rien ne vaut une bonne nuit de sommeil.

Forcément, à l’approche de l’échéance, le stress risque de grandir et il est probable que vous ayez un peu de mal à vous endormir. Ce n’est pas un raison pour vous coucher tard, bien au contraire. Mangez léger, évitez les écrans et les sources de caféine, installez-vous confortablement et laissez Morphée vous emmener pour la nuit.

sommeil avant entretien

Rester concentré et prendre des notes pendant l’entretien

Une fois face au recruteur, le stress sera probablement à son comble. Pour ne pas trop laisser paraître votre état, pas de panique, ces quelques astuces peuvent vous aider :

  1. Installez-vous correctement sur votre chaise. Avec le dos droit vous pourrez bien respirer et tenter de calmer un peu votre stress.
  2. Ne laissez pas votre esprit s’éparpiller et concentrer-vous au maximum sur des choses concrètes comme votre environnement, les questions de votre recruteur.
  3. Si vous ne savez pas quoi faire de vos mains, prenez de quoi prendre des notes. De plus, cela vous permettra de rebondir sur des informations fournies par le recruteur sur l’entreprise et le poste à pourvoir, en posant des questions.

Relativiser sur l’objectif de l’entretien pour moins stresser

Le stress que vous ressentez à l’approche et au début de l’entretien provient tout simplement de la peur d’échouer. Bien entendu, lorsqu’on postule pour un emploi on veut à tout prix convaincre que l’on est la personne idéale pour remplir les missions.

Néanmoins, si vous avez obtenu un entretien c’est d’ores et déjà que votre CV a retenu l’intention des recruteurs. Ils veulent tout simplement en savoir plus sur vous et votre profil. Un CV permet d’obtenir un entretien. L’entretien, lui, permet d’aboutir au poste.

Pour éviter de stresser démesurément, essayez de relativiser la finalité de l’entretien et plutôt de voir l’entretien en face à face avec le recruteur comme un échange. Il veut en savoir plus sur vous, votre parcours, vos diplômes, votre motivation et vos prétentions. Mais vous aussi vous avez sûrement des compléments d’informations à lui demander sur le poste, l’entreprise, l’équipe avec laquelle vous travaillerez …. Il n’y a donc pas de raison de vous mettre une telle pression.

Et puis, si finalement vous n’obtenez pas le poste, ce n’est pas une fin en soi. D’autres opportunités se présenteront à vous et cet entretien vous aura permis de vous exercer à l’oral.

préparation à un entretien d'embauche

Ne pas oublier que le stress en entretien peut avoir du bon

Si trop de stress peut vous faire perdre vos moyens, en revanche à petite dose, le stress vous permettra de donner le meilleur de vous-même. En effet, le « bon stress » libérera comme un shot d’adrénaline et vous rendra plus dynamique, plus convaincant et plus motivé !

Le stress n’a donc pas forcément à être votre pire ennemi face à des situations inconnues ou incertaines. Il vous suffit juste de l’apprivoiser pour en faire sortir le meilleur.

Chez 3S Santé, l’humain est primordial et le recruteur ne recherchera qu’à valoriser votre expérience en officine. Son but est de trouver le bon poste en pharmacie qui vous conviendra. Chaque personne est unique pour l’équipe 3S et l’objectif est d’échanger au mieux pour vous orienter vers la mission en pharmacie qui vous correspond. Nous faisons ensuite en sorte de valoriser vos compétences en conseil pharmaceutique, aromathérapie, phytothérapie, orthopédie… selon votre profil.

Pour vos recherches d’emploi dans les métiers de la pharmacie d’officine, adressez vos candidatures à 3S Santé. Nos équipes de recruteurs spécialisés en pharmacie sauront vous mettre à l’aise et vous aider à décrocher la mission la plus adaptée à votre profil.

Étudiant en pharmacie, Préparateur en pharmacie ou Pharmacien d’officine, grâce à notre réseau de professionnels officinaux, nous vous proposons de nombreuses opportunités d’emploi en intérim. Rejoignez-nous et vivez l’aventure 3S !

News

Laisser un commentaire