parler de ses défauts en entretien

Comment aborder le sujet des défauts en entretien ?

Si dans le monde du travail les compétences et l’expérience ont un rôle clé, l’intelligence émotionnelle est également à prendre en compte pour évaluer si un candidat est adapté au poste à pourvoir. Pour mieux apprécier le facteur humain, les recruteurs sont amenés à poser de nombreuses questions sur la personnalité du candidat. 3S Santé partage donc avec vous quelques conseils pour savoir comment aborder le sujet des défauts en entretien ?

« Citez-moi trois défauts », pas nécessairement une question piège

La question des qualités et des défauts est souvent un impondérable lors des entretiens d’embauche. Bien qu’elle soit perçue comme on question piège par certains candidats, les obligeant à montrer leurs faiblesses, il n’en est rien.

Il s’agit pour le recruteur d’une façon d’en apprendre plus sur votre personnalité, tout en évaluant votre honnêteté.

Tout en restant dans l’optique de vous montrer sous votre meilleur jour et de mettre toutes les chances de votre côté, essayez de trouver une réponse assez convaincante pour le recruteur. En tant que professionnel des Ressources Humaines, le chargé de recrutement a besoin de savoir si vous conviendrez pour le poste auquel vous postulez. Mais aussi si vous vous intégrerez facilement au sein de l’équipe en place.

De toutes les questions déstabilisantes qui peuvent parfois être posées lors des entretiens, vous verrez que finalement, citer 3 défauts c’est relativement simple lorsqu’on a bien préparé son entretien.

La préparation de l’entretien

La question sur les qualités et les défauts est tellement courante qu’elle devra absolument faire partie de votre préparation à l’entretien.

Les cartes « perfectionniste », « dynamique », « motivé » ne sont plus des réponses à fournir aux recruteurs tant elles ont été utilisées par les candidats et ont peu à peu perdu de leur sens.

Pour avoir une bonne réponse à fournir le jour de l’entretien, vous allez donc devoir vous creuser la tête pour être capable de mettre des mots sur ce qui fait de vous la personne que vous êtes.

comment connaître ses défauts

Option n°1 :

Prenez 30 minutes pour faire une petite introspection sur votre personnalité et notez le tout sur une feuille.

Option n°2 :

Vous pouvez vous préparer en passant par exemple un test de personnalité

Option n°3 :

Demandez à des personnes de votre entourage (amis ou famille) de vous décrire. Même si certaines réponses pourront heurter votre sensibilité, rien de plus révélateur que d’avoir un regard extérieur.

Pour être en mesure de bien préparer votre entretien d’embauche, que ce soit votre premier entretien ou non, n’hésitez pas à lire notre précédent article :

>>  Préparer son entretien pour décrocher un emploi

Des défauts plus ou moins acceptables selon les métiers

Les défauts peuvent receler certains aspects positifs malgré tout. Cependant, dans la sphère professionnelle il est important que votre personnalité soit à peu près en adéquation avec votre métier et vos missions afin de ne pas faire obstacle à votre travail.

Autoritaire

Être autoritaire peut être votre point noir si vous êtes amené à travailler en équipe. En effet, si vous avez l’habitude de vous adresser à vos collègues de manière sèche et autoritaire cela est susceptible d’amener des tensions dans le groupe et ainsi nuire à la qualité du travail réalisé.

Néanmoins, utilisé à bon escient ce « défaut » peut être perçu positivement.  Par exemple si vous parvenez à créer une dynamique et à créer un certain leadership pour mener des projets à bien.

Timide, réservé.e

C’est un trait de caractère assez courant. Il peut cependant être difficile à gérer lorsqu’on souhaite faire un métier en contact avec de la clientèle / patientèle comme pharmacien ou préparateur en pharmacie.

Toutefois, en mettant en avant vos bonnes capacités d’écoute et votre bienveillance, votre petit défaut peut être alors plus facilement acceptable dans votre univers professionnel. Les patients verront chez vous, une personne à qui ils peuvent se confier et demander conseil par rapport à leur état de santé.

D’autres défauts à ne pas mentionner en entretien

D’après notre expérience dans le recrutement, il y a tout de même quelques défauts dont il vaut mieux ne pas parler lors d’un entretien pour le poste de vos rêves :

  • Égocentrique
  • Individualiste
  • Agressif
  • Arrogant
  • Bordélique
  • Méprisant
  • Asocial
  • Laxiste
  • Borné
  • Étroit d’esprit
  • Cruel
  • Intransigeant
  • Peu fiable
  • Envahissant

Même s’il n’y a pas de réponse éliminatoire, ces adjectifs portent une trop grande charge négative. Il vaut donc mieux préférer des termes plus dosés et moins fort pour ne pas trop casser votre image auprès de votre interlocuteur.

Des astuces pour aborder vos défauts en entretien

A chaque défaut son contexte

Pour ne pas vous mettre trop mal à l’aise en abordant le sujet des défauts face au recruteur, évitez d’en faire une liste. Essayez plutôt de faire des phrases plus construites dans lesquelles vous donnez plus de contexte afin d’adoucir légèrement vos propos.

Pourquoi ne pas aborder vos défauts en démontrant qu’ils n’affecteront en rien votre poste ou votre mission ?

quels sont vos défauts

Essayez d’éluder la question

Il est peu probable que cela fonctionne, mais vous pouvez tenter de faire diversion pour ne pas aborder vos points faibles. Avec un peu d’humour cela peut fonctionner.

Néanmoins, préparez quand même une réponse convenable au cas où le recruteur reviendrait à la charge. Il n’est en effet pas envisageable de dire au recruteur que vous n’avez aucun défaut, ou bien de ne pas savoir quoi répondre et de finalement dire quelque chose qui ne vous correspondrait pas tout à fait.

Donner la réponse avant même qu’elle ne soit posée

Pour éviter que le recruteur ne vous demande vos qualités et vos défauts lors d’une question fermée, vous pouvez le devancer. En effet, lorsque vous vous présenterez et raconterez votre parcours, vous pourrez tout à fait mentionner vos points forts et vos points faibles. De cette façon vous pourrez maîtriser votre narration et donner des explications sur certains comportements que vous avez eus par le passé. Ou encore comment vous avez été en mesure de gérer certains événements professionnels ou privés.

D’ailleurs, il n’est pas si rare que les recruteurs les plus experts arrivent à percevoir vos traits de caractère sans même avoir besoin de vous les demander.

Insistez sur vos perspectives d’amélioration

Pas facile de se valoriser lorsqu’on présente ses défauts et ses points faibles à une personne que l’on doit convaincre que nous sommes le candidat parfait

Cependant, vous pouvez très bien échanger avec le recruteur du fait de vouloir vos améliorer. En effet, « Aujourd’hui je suis une personne désorganisée/impatiente/ distraite, mais je travaille sur moi pour combattre ce petit défaut au quotidien et j’espère que je serai meilleur(e) à l’avenir ».

Montrer à votre interlocuteur que vous faites des efforts pour combattre vos défauts peut être une excellente façon de vous démarquer d’autres candidats.

Grâce à votre CV, vous avez réussi à franchir une nouvelle étape du processus de recrutement en obtenant un entretien avec un recruteur. Maintenant que vous savez comment préparer cette entrevue et notamment comment aborder le sujet des défauts lors de la fameuse question « Quels sont vos principaux défauts ? » vous avez toutes les cordes à votre arc pour décrocher le poste que vous désirez !

Et puis n’oubliez pas. Pour toutes vos recherches d’emploi dans les métiers de la pharmacie d’officine, découvrez nos dernières annonces concernant les postes à pourvoir en intérim, CDD et CDI. Vous pouvez également rencontrer nos recruteurs 3S Santé spécialisés en pharmacie en prenant rendez-vous au 01 40 500 600

Ne manquez plus aucune actualité 3S Santé en suivant nos réseaux sociaux :

>> Facebook 3S Santé

>> LinkedIn 3S Santé

News