avantages job étudiant

Avantages et inconvénients d’un job étudiant

La rentrée scolaire approche à grands pas et avec elle la reprise des cours dans l’enseignement supérieur. Pour cette nouvelle année, vous envisagez peut-être de postuler à un emploi étudiant. C’est le cas de plus d’un étudiant sur deux en France. Alors, avez-vous le profil pour gérer en simultanée études et petit boulot ? 3S Santé vous dresse une liste non exhaustive des avantages et inconvénients d’un job étudiant.

Job étudiant : Les plus gros avantages

Gagner de l’argent

L’un des principaux intérêts du job étudiant est bien sûr financier. En travaillant à côté des heures de cours, cela permet en effet de toucher un petit salaire. De l’argent toujours bienvenu pour subvenir à divers besoins.

Lorsqu’on est étudiant, les frais sont tout de même conséquents. Entre le coût de l’inscription universitaire, le loyer pour le logement, les dépenses alimentaires et d’hygiène, les frais de transport, le budget téléphonie et internet …

S’il existe quelques aides financières avec le CROUS, tous les étudiants n’y sont pas éligibles. De plus, ces bourses ne suffisent pas toujours pour subvenir à toutes les dépenses.

Trouver un boulot étudiant permet alors d’arrondir les fins de mois.

>> Financer ses études grâce à l’intérim

financer ses études job étudiant

Plus d’indépendance

Vous avez peut-être d’ores et déjà quitter le nid familial pour aller suivre vos études. Cependant, même si certains étudiants peuvent compter sur le soutien financier de leurs parents. A un certain âge, le besoin de s’émanciper devient pressant. Travailler pendant la scolarité permet de ne plus dépendre totalement de papa / maman.

Grâce à un contrat étudiant, vous n’êtes plus totalement à leur charge. Vous faites alors un pas de plus vers l’indépendance et la vie adulte.

Acquérir de l’expérience

Même si le petit job étudiant que vous trouverez ne sera pas toujours en phase avec votre cursus et votre projet professionnel. Ce premier pas dans le monde du travail vous apportera beaucoup !

En dehors d’une ligne supplémentaire sur votre CV (qui pourra faire la différence en début de carrière), intégrer une entreprise, même si ce n’est que pour quelques heures par semaine sera vu d’un bon œil par vos futurs recruteurs.

Les employeurs voient dans les petits boulots des expériences très formatrices, notamment au niveau de l’adaptabilité, de l’organisation et de la motivation des candidats. A formation équivalente, un jeune qui aura déjà évolué dans le monde du travail pourra être favorisé par rapport à un autre candidat « inactif ». En soit, un vrai plus pour l’insertion professionnelle.

Développer son réseau

Un étudiant qui travaille est une personne qui rencontre de nouvelles têtes. Qu’il s’agisse d’employeurs, de collègues, de prestataires ou même de clients, en échangeant dans le cadre de votre emploi avec toutes ces personnes, vous vous forgez déjà un réseau professionnel.

Nul n’ignore le potentiel d’un bon réseau. Ainsi, plus vous entretenez de bonnes relations avec votre entourage professionnel, plus vous serez à même d’utiliser ce réseau dans le futur pour :

  • avoir accès prioritaire à des offres d’emploi,
  • être mis en relation avec un employeur potentiel
  • bénéficier de bonnes recommandations

Quel que soit le type de contrat et de job, prenez toujours soin d’entretenir des rapports sains avec votre hiérarchie et à laisser une bonne impression.

Se projeter à long terme

Cela peut paraître lointain, voire dérisoire, mais avoir un emploi étudiant peut vous permettre d’initier des projets à moyen-long termes.

Grâce à l’argent que vous gagnez chaque mois, vous pouvez commencer à mettre un petit pécule de côté. Cette somme d’argent que vous aurez épargnée pourra être un réel coup de pouce pour vos projets personnels (achat de voiture, achat immobilier…) ou projets professionnels (devenir votre propre patron ?).

argent emploi étudiant

En outre, un étudiant travaillant en parallèle de ses études ouvrent déjà certains droits à la retraite. Que vous soyez salarié ou intérimaire, dès que vous cotisez sur la base d’un salaire minimum de 1 450,50€, vous pouvez valider un trimestre de retraite. Pensez donc à conserver vos contrats de travail et vos fiches de paie pour chaque job étudiant.

Job étudiant : les inconvénients à ne pas négliger

Un emploi du temps chargé

Heures de cours à la fac, TD, TP, travail personnel et révision, job étudiant en fin de journée ou le week-end. Avec une activité professionnelle en période universitaire, votre emploi du temps pourra vite devenir chaotique.

Dès le départ il est donc important de vous organiser pour être en mesure de tout gérer de front. Pour cela, il sera indispensable d’optimiser votre temps, notamment dans les transports par exemple.

job étudiant inconvénients

Moins de temps libre

Avec toutes ces choses à faire et ces impératifs, votre temps libre sera probablement réduit au minimum. Voire même inexistant lors des périodes les plus dures (examens semestriels…).

Ainsi, vous n’aurez sûrement plus le temps de faire vos séances de sport hebdomadaires, de prendre un verre en terrasse avec des amis après les cours, ou de participer à toutes les joies de la vie étudiante.

Tenez bon ! Restez focus sur vos objectifs !

Une source de fatigue

Les études supérieures ne sont pas une promenade de santé. Selon les cursus et à mesure que les années passent et que le niveau augmente, l’investissement mental et physique devient de plus en plus conséquent. Cela est donc source de fatigue, même lorsqu’on est étudiant et à la fleur de l’âge !

Malgré les impératifs universitaires et professionnels, il est primordial de conserver une hygiène de vie la plus saine possible. Ne pas tirer sur la corde en réduisant drastiquement les heures de sommeil. Ces dernières sont précieuses pour vous maintenir en forme, mais aussi emmagasiner toutes les connaissances et expériences que vous développez quotidiennement.

job étudiant sommeil

Comment concilier études et job étudiant

Si après avoir bien étudié les avantages et inconvénients d’un job étudiant, vous souhaitez vous jeter à l’eau. Voici quelques conseils pour vous aider à gérer au mieux ces différentes charges de travail.

Trouver l’équilibre études/job

C’est dans les statistiques. Les étudiants occupant un poste en plus de leurs études ont plus de difficultés que les autres à obtenir leur diplôme.

Pour vous, il n’est pas question de laisser un petit boulot gâcher vos chances de réussir dans les études que vous avez choisies.

Il est donc impératif de trouver le bon équilibre entre les deux. Le soutien de camarades de promo peut être un plus. De même que des arrangements avec votre employeurs pour ajuster vos emplois du temps.

Pour que la situation reste sous contrôle, n’acceptez pas un contrat trop important en termes d’heures. De même, si vous vous rendez compte que vos notes sont en baisse, vous devrez peut-être prendre la décision de mettre fin à votre contrat de travail. Quitte à postuler à un autre job étudiant dans le futur ou à travailler pendant la saison estivale avec un job d’été.

Apprendre à gérer le stress

Une fois le pied entré dans la vie adulte, les contextes stressant pourront être assez réguliers.

D’un côté le manque d’argent peut être source de stress et vous pousser à postuler pour un job étudiant afin de payer les factures et avoir un minimum d’argent de poche.

De l’autre côté, vous serez probablement confronté à des situations stressantes en raison de vos responsabilités ou d’objectifs à atteindre.

Petit à petit, vous devrez donc apprendre à gérer le stress pour mieux affronter toutes ces circonstances.

>> 8 conseils pour concilier études et job étudiant en pharmacie

Trouver un job étudiant en officine avec 3S Santé

Chez 3S Santé, nous recrutons régulièrement des étudiants en pharmacie dans le cadre de postes en officine.

Notre équipe met tout en œuvre pour trouver des contrats de mission adaptés à chaque étudiant en fonction de leur emploi du temps et de leur localisation pour minimiser les temps de transport.

Ainsi, après votre 3ème année d’études en Pharmacie validée, vous pouvez prétendre à un poste de préparateur en pharmacie. Puis après votre 5ème et 6ème année, avec un certificat de remplacement, vous pouvez occuper un poste de pharmacien titulaire remplaçant. Ce jusqu’à ce que vous obteniez officiellement le diplôme de Docteur en pharmacie.

Pour trouver un job étudiant en officine dès la rentrée, prenez contact avec l’équipe 3S Santé ou inscrivez-vous sur notre plateforme dédiée aux candidats.

News

Laisser un commentaire