terme mission d'intérim

Que faire à la fin d’une mission d’intérim ?

Il y a quelques semaines vous avez signé un contrat de travail temporaire avec une agence d’intérim. Alors que votre mission touche bientôt à sa fin, vous vous demandez comment gérer cette période et que faire à la fin de votre mission d’intérim ? En fonction des besoins de l’entreprise utilisatrice et de l’ETT, plusieurs options s’offrent à vous.

3S Santé vous conseille pour aborder cette étape sans crainte, les yeux toujours tournés vers l’avenir et la suite de vos aventures professionnelles.

La fin d’une mission d’intérim peut rimer avec …

Une embauche en CDI

Après avoir travaillé dans une équipe pendant plusieurs mois, vous avez eu bon nombre d’occasions de faire vos preuves et de mettre en valeur vos compétences. Alors, si tout s’est bien passé, tant au niveau des missions qui vous ont été confiées que dans l’intégration et les relations avec l’équipe en place, l’entreprise peut décider de conclure votre mission d’intérim par la signature d’un contrat de travail en CDI.

De plus, certains secteurs d’activité et métiers étant en pénurie de candidats, il n’est pas rare que les entreprises utilisatrices saisissent l’opportunité de recruter des profils qualifiés par le biais de l’intérim.

Aujourd’hui, effectuer une mission en intérim c’est donc s’ouvrir des portes pour décrocher un Contrat à Durée Indéterminée au sein d’une structure qui vous plait. Néanmoins, si vous acceptez la proposition d’embauche en CDI à l’issue de votre contrat de travail temporaire, vous renoncez à vos indemnités de fin de mission (IFM).

Le saviez-vous ? Si vous avez effectué une mission d’intérim avant d’être embauché en CDI, votre période d’essai peut être réduite. Votre temps passé au sein de l’entreprise en tant qu’intérimaire est également comptabilisé pour calculer votre ancienneté.

Pour un éventuel recrutement en CDI suite à une mission d’intérim en officine, rapprochez-vous de l’équipe 3S Santé pour en savoir plus sur les modalités d’embauche : 01 40 500 600 ou contact@3ssante.com

recruter intérimaire qualifié

Un renouvellement du contrat de mission

Que ce soit dans le cadre d’un remplacement d’un salarié absent ou bien pour faire face à un accroissement temporaire d’activité. Il est parfois difficile d’anticiper avec précision la durée adéquate d’une mission d’intérim. Si l’entreprise estime que l’agence d’intérim a visé juste en vous proposant comme candidat et qu’elle a besoin de vous plus longtemps que prévu initialement. L’entreprise peut vous proposer une prolongation de votre mission.

Cette solution est en effet autorisée par le Code du Travail, sous quelques conditions.

Pour connaître en détail ces conditions, contactez votre conseiller 3S Santé.

La conclusion d’une expérience chez l’entreprise cliente

Malgré une très bonne expérience au sein d’une entreprise et une bonne corrélation entre le poste pourvu et vos compétences. Il est possible que votre contrat d’intérim arrive à terme sans que l’entreprise ne puisse vous proposer une prolongation ou une embauche.

Cela ne doit pas pour autant être considéré comme un échec. Mais plutôt comme une opportunité d’explorer de nouveaux horizons, de rencontrer de nouvelles personnes et d’acquérir de nouvelles aptitudes.

5 choses à faire à la fin d’une mission d’intérim

Gérer sa situation administrative

Lorsque votre mission d’intérim n’est pas reconduite ou ne vous donne pas accès à un poste en CDI, vous devez effectuer quelques démarches administratives.

Dans un premier temps, il est impératif que vous récupériez votre certificat de travail, votre relevé d’heures et votre attestation Pôle Emploi. En règle générale, votre agence d’emploi vous fournira tous ces documents en même temps que votre bulletin de paie. Profitez-en d’ailleurs pour vérifier que les indemnités dues à la fin de votre contrat d’intérim vous aient bien été versées. Il s’agit de l’indemnité de fin de mission (IFM) et des indemnités compensatrices de congés payés (ICCP).

Dans un second temps, n’oubliez pas d’actualiser votre situation auprès de Pôle Emploi. En effet, au même titre qu’un CDI ou un CDD, les missions d’intérim ouvrent des droits concernant les indemnités chômage. Le montant qui vous sera versé par Pôle Emploi sera calculé en fonction de votre rémunération et du nombre d’heures que vous aurez effectuées.

situation administrative fin de mission intérim

Mettre à jour son CV

Avec une nouvelle expérience au compteur, vous avez un atout de plus pour convaincre les recruteurs lors de votre prochaine recherche d’emploi !

Vous devez donc mettre à jour votre Curriculum Vitae, votre CV en ligne sur les réseaux sociaux professionnels. Voire même transformer quelque peu votre lettre de motivation pour faire ressortir tous vos atouts dans les postes que vous briguez.

L’intérim est une solution unique pour multiplier les expériences, gagner en compétences et ainsi valoriser votre CV en peu de temps.    

>> Lire « Les 7 avantages de travailler en intérim »

De plus, en étudiant votre candidature, les recruteurs verront également dans votre profil, une personne capable de s’adapter, de s’intégrer et d’évoluer dans des structures diverses et variées. Un petit plus qui pourrait probablement jouer en votre faveur.

Informer son agence d’intérim de ses projets professionnels

Vous venez de terminer votre mission d’intérim et ne voulez pas perdre de temps. Vous êtes motivé à retrouver un poste rapidement afin d’intégrer une nouvelle équipe.

Dans ce cas, contactez dès à présent votre conseiller habituel au sein de votre agence d’intérim. Ce professionnel du recrutement est en effet votre allié. Il connait vos compétences, vos expériences, mais aussi vos contraintes et vos aspirations.

En fonction des offres qu’il reçoit, il peut donc valoriser votre candidature auprès de l’entreprise en recherche de personnel. Vous retrouvez donc facilement un poste adapté à votre profil.

Consulter les offres d’emploi

Bien sûr, quelques temps avant le terme de la mission d’intérim, vous pouvez anticiper et consulter régulièrement les offres d’emploi à pourvoir dans votre secteur. De nombreux sites permettent de vous inscrire en créant votre profil candidat. Vous pouvez ainsi créer une alerte et recevoir les nouvelles offres d’emploi adaptées à vos critères. Puis postuler à une nouvelle mission en priorité.

A la recherche d’un poste de préparateur en pharmacie H/F ou de pharmacien H/F en intérim ? Consultez dès à présent nos dernières annonces 3S Santé.

Suivre une formation

Entre deux missions d’intérim, vous pouvez également mettre à profit votre temps libre en développant de nouvelles compétences ou en vous spécialisant dans un domaine précis de votre métier.

La question de la qualification professionnelle est un critère phare pour accéder à l’emploi. En France, tous les travailleurs sont encouragés à suivre régulièrement des formations. Cela permet en effet d’enrichir leur profil et acquérir de nouveaux savoirs et savoir-faire. Votre Compte Personnel de Formation (CPF) vous permet en effet de financer la formation de votre choix parmi un vaste catalogue de formations et de formateurs agréés.

Les intérimaires peuvent également profiter du Fonds d’Assurances Formation du Travail Temporaire (FAF TT) qui leur est dédié afin de payer en partie ou en totalité leur formation. Une fois la formation sélectionnée par l’intérimaire, celle-ci peut être effectuée durant un contrat ou bien pendant la période de chômage.

CPF intérimaire

Durant sa carrière, un intérimaire a différentes façons de gérer une fin de mission d’intérim. Cela selon les propositions que peuvent lui faire son employeur (l’agence d’intérim) et l’entreprise utilisatrice. S’il ne reçoit pas de proposition d’embauche ou de renouvellement du contrat, plusieurs options sont possibles pour envisager son avenir professionnel : recherche de nouvelles opportunités professionnelles, développement de compétences …

N’hésitez pas à prendre conseil auprès du spécialiste de l’intérim en pharmacie d’officine, l’équipe 3S Santé.

News

Laisser un commentaire