comment devenir pharmacien d'officine

Comment devenir Pharmacien / Pharmacienne d’officine

A la recherche de renseignements utiles pour devenir pharmacien ou pharmacienne d’officine ? 3S Santé, spécialiste des métiers de l’officine vous présente le cursus à suivre, année par année. Découvrez donc comment devenir pharmacien d’officine, depuis la sortie du Baccalauréat et jusqu’à la titularisation de Docteur en Pharmacie, en passant même par une passerelle réservée aux préparateurs en pharmacie.

Le métier de pharmacien d’officine

Le pharmacien d’officine est un maillon indispensable du parcours de soin des patients.

Ce professionnel de santé de proximité met ses connaissances et son expérience au service des malades pour leur dispenser les médicaments et traitements prescrits par les médecins.

Son rôle passe aussi par le conseil, l’écoute et la prévention et demande donc une grande disponibilité et des qualités humaines.

Le cursus classique pour devenir pharmacien d’officine

Si certains étudiants peuvent recevoir des formations diverses pour se former à un métier spécifique, en ce qui concerne la profession de pharmacien, la voie principale est la Faculté de pharmacie. Les étudiants peuvent donc s’inscrire dans l’une des 24 facultés de pharmacie réparties sur le territoire français.

Le 1er cycle d’études de pharmacie

Le portail santé (anciennement PACES)

Depuis de nombreuses années, le parcours qui permettait de se lancer dans des études de pharmacie commençait par l’éprouvante année de PACES (Première Année Commune aux Études de Santé). Ainsi, nombreux étaient les étudiants qui passaient le concours soumis au numerus clausus, en espérant décrocher leur place dans les filières médecine, pharmacie, odontologie ou sage-femme.

Dès la rentrée universitaire 2020, l’accès aux études de santé sera revu suite au décret du 5 novembre 2019. Les bacheliers (via Parcoursup) et autres étudiants auront plusieurs options pour suivre des études de pharmacie :

  • Commencer une licence majeure santé : une majorité d’enseignements s’articulant autour de la santé + une discipline mineure. En cas d’échec, possibilité de poursuivre la licence dans la discipline mineure choisie.
  • Suivre une licence mineure santé : des enseignements classiques en chimie, biologie, mathématique, droit … + une option mineure en santé. Après la L1, la L2 ou la L3, il est ensuite possible de candidater pour intégrer la 2ème année de pharma via des épreuves d’admissibilité.

Il n’y aura ainsi plus de numerus clausus. Chaque université pourra décider du nombre d’étudiants pouvant être admis en 2ème année. Une décision prise en accord avec les Agences Régionales de Santé (ARS).

2ème année d’études en pharmacie

En ce qui concerne la 2ème année d’études en pharmacie, pas de changements notables. Cette année universitaire est rythmée par des cours magistraux en sciences fondamentales et pharmaceutiques (biochimie, biologie cellulaire, immunologie, pharmacologie…) et des sessions de TP (Travaux Pratiques).

étudiant en pharmacie

La pratique est d’ailleurs mise en exergue grâce à un stage de 4 semaines en pharmacie d’officine afin de se familiariser avec l’exercice du métier et le contact avec la patientèle.

Avant d’accéder en 3ème année, chaque étudiant doit suivre une formation aux gestes et soins d’urgence niveau 1.

3ème année d’études en pharmacie

La 3ème année du cursus pharmacie permet de poursuivre les enseignements théoriques autour des sciences du médicament, de la biologie, de la santé publique, sémiologie … tout en continuant de développer des compétences pratiques grâce à des TP et un stage obligatoire.

La fin de la 3ème année de pharmacie est marquée par l’obtention du DFGSP (Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques). Diplôme reconnu niveau Licence.

Le 2ème cycle d’études de pharmacie

4ème année d’études en pharmacie

C’est en 4ème année d’études en pharmacie que les étudiants peuvent approfondir certaines disciplines comme les sciences pharmaceutiques et biologiques. L’étude des maladies diverses se poursuit. De nouveaux enseignements comme la tolérance et les effets indésirables du médicament, la prise en charge thérapeutiques ou encore la déontologie et l’éthique sont au programme via différentes unités à valider.

Dès le second semestre, les étudiants préparent leur projet professionnel et peuvent faire leur choix entre 3 filières distinctes :

  • Officine
  • Industrie
  • Internat

Le saviez-vous ? Près de 80% des étudiants en pharmacie se tournent vers la pratique en officine.

La filière officine permet aux étudiants d’acquérir des connaissances en dispensation de médicaments et autres produits de santé, en législation pharmaceutique et droit social, mais aussi d’en apprendre plus sur les activités spécifiques à l’officine.

5ème année d’études en pharmacie

Pour les futurs pharmaciens, la 5ème année représente un tournant majeur car leur emploi du temps sera partagé entre cours à la Fac et travail à l’hôpital. Durant cette année hospitalo-universitaire (AHU) chaque étudiant, quelle que soit sa spécialisation, travaille en tant qu’externe en pharmacie en milieu hospitalier le matin. Puis suis les cours de sa filière l’après-midi.

La filière officine offre une continuité des enseignements reçus lors du 8ème semestre d’études ainsi que de nouvelles disciplines. Notamment, le suivi pharmaceutique et biologique des patients, l’éducation thérapeutique des patients, le management de la qualité ou encore des cours de comptabilité, de gestion et de management d’une officine.

A l’issue de cette 5ème année d’études, l’étudiant obtient son DFASP (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques), reconnu niveau Master.

Le 3ème cycle d’étude de pharmacie

6ème année d’études en pharmacie

Pour les étudiants en pharmacie d’officine, il reste une dernière année d’étude à réaliser avant de devenir pharmacien grâce à un diplôme d’Etat.

Cette année en filière courte est à nouveau divisée en deux :

  • 3 mois en faculté de pharmacie pour l’étude de différentes UE ;
  • 6 mois en milieu professionnel grâce à un stage en pharmacie de ville.

Les études de pharmacie se finalisent par la soutenance d’une thèse d’exercice devant un jury. A la suite de cet oral, les étudiants obtiennent le titre de Docteur en Pharmacie et sont amenés à prononcer le serment de Galien. Ils jurent alors « d’exercer dans l’intérêt de la santé publique ».

serment fin d'études pharmacie

Des passerelles pour accéder aux études en pharmacie et devenir pharmacien

Intégrer une fac de pharmacie après un Master ou une école de commerce

Depuis un arrêté ministériel de juillet 2010, il était rendu possible pour certains étudiants souhaitant se réorienter après un diplôme de grade master d’intégrer les études MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie). En effet, après avoir obtenu leur diplôme en ingénierie, finance, droit, marketing … Certains se rendent compte que cette voie ne leur correspond pas ou que le marché de l’emploi dans leur domaine est bouché.

Ils désirent donc se lancer dans une filière de santé. Leur master, diplôme d’école de commerce (ou tout diplôme validé avec 300 ECTS) peut en effet servir de passerelle pour entrer directement en 2ème année, voire en 3ème année d’études en pharmacie.

L’intégration est bien entendue soumise à une sélection assez stricte permettant d’évaluer le candidat et ses motivations. Cela passe par un dossier et un entretien devant un jury d’enseignants et de directeurs de formation.

Devenir pharmacien quand on est préparateur en pharmacie

C’est également une nouveauté qui permettra de diversifier les profils des professionnels de santé. A partir de la rentrée 2020 une nouvelle passerelle universitaire permettra aux préparateurs en pharmacie de faire évoluer leur carrière en reprenant leurs études en fac de pharmacie.

Pour tout savoir sur cette passerelle c’est ici : Faire évoluer sa carrière en devenant Pharmacien grâce à une passerelle universitaire ouverte aux préparateurs en Pharmacie

News

Laisser un commentaire