pharmacie allergies printannières

Les conseils du pharmacien pour moins subir les allergies saisonnières

Le printemps marque le retour des pollens et donc des allergies saisonnières. Car si pour la plupart le printemps est synonyme de beau temps, de verdure et d’allées fleuries, pour 20% des français, la saison printanière annonce le retour du pollen et du rhume des foins, après quelques mois de tranquillité. Alors pour vous aider au mieux durant cette période, voici quelques conseils du pharmacien pour moins subir les allergies saisonnières.

Les principaux symptômes des allergies saisonnières

Il est assez facile de reconnaître les symptômes des allergies saisonnières. Les rhinites apparaissent au rythme de la pollinisation des arbres (bouleau, châtaignier, chêne, cyprès, platane …) et des graminées (avoine, blé, orge, chiendent, dactyle, pâturin …).

Chez les personnes sensibles ou allergiques au pollen, certaines protéines du pollen entrent en contact avec les muqueuses. L’organisme les assimile alors à des corps étrangers qu’ils doivent combattre. S’en suit donc divers symptômes désagréables, parfois même, handicapants :

  • Nez qui coule ;
  • Yeux qui piquent ;
  • Paupières gonflées ;
  • Éternuements en série ;
  • Gorge irritée ;
  • Toux ;
  • Fatigue ;
  • Difficultés respiratoires.

La sévérité de ces symptômes allergiques varie d’une personne à une autre selon son degré de sensibilité au pollen, mais aussi en fonction du pouvoir allergénique du pollen dans l’air.

allergie au pollen

Allergies saisonnières : demandez conseils à votre pharmacien

La plupart des personnes confrontées à ces allergies saisonnières ne consultent pas leur médecin traitant. Elles estiment en effet que leur état de santé général n’est pas particulièrement inquiétant, à défaut d’être dérangeant dans leurs activités quotidiennes et professionnelles.

Néanmoins, elles n’hésitent pas à faire appel à leur pharmacien de quartier pour trouver de quoi les soulager. En tant que professionnel de santé, le pharmacien vous posera quelques questions pour être sûr que vos symptômes coïncident avec ceux de l’allergie saisonnière :

  • Souffrez-vous de démangeaisons dans le nez ou la gorge ?
  • Eternuez-vous en salves ?
  • Comment décririez-vous votre écoulement nasal ?
  • Quand est-ce que ces symptômes sont apparus ?
  • Est-ce qu’ils reviennent chaque année, à la même période ?
  • Vous êtes-vous baladé en forêt ou à la campagne dernièrement ?

Réguler rapidement les allergies grâce aux antihistaminiques

Pour réguler les effets des allergies, votre pharmacien pourra vous proposer un traitement à base d’antihistaminique. Sous forme de comprimés, ce genre de médicament permet de freiner la production naturelle d’histamine, celle molécule qui induit la réaction immunitaire contre les pollens.

Combiner avec un traitement local

Pour soulager les yeux rouges, qui piquent et qui démangent, votre pharmacien vous conseillera de procéder plusieurs fois à un nettoyage grâce à un collyre.

Afin de limiter l’écoulement nasal, les démangeaisons, ou l’effet net bouché, le pharmacien vous proposera du sérum physiologique ou un spray nasal à base d’eau de mer. Ce traitement local devra être répété plusieurs fois par jour dans le but de réhumidifier les narines.

Les autres conseils du pharmacien

Si malgré les traitements fournis les symptômes de l’allergie sont toujours présents de manière intense, votre pharmacien vous conseillera de prendre rendez-vous chez votre médecin généraliste. Selon la gêne ressentie et le degré des symptômes votre médecin pourra vous prescrire un traitement plus fort à base de décongestionnants, de corticostéroïdes, d’antidégranulants ou encore d’antileucotriènes.

Il pourra également vous rediriger vers un allergologue pour un suivi à long terme de votre allergie. Pour ne plus souffrir de ces allergies il est en effet possible de mener à des tests cutanés ou sanguins. Puis de procéder à une désensibilisation adaptée aux allergènes incriminés.

Si vous vous rendez en pharmacie, vous pourrez consulter les calendriers polliniques à disposition.

allergies demandez conseil à votre pharmacien

De manière générale, vous pouvez également suivre les conseils suivants pour traverser la période printanière sans trop de désagréments :

  • Éviter d’ouvrir les fenêtres durant les périodes de pollinisation (domicile, véhicule, travail) ;
  • Ne pas sécher son linge à l’extérieur ;
  • Éviter les sorties à la mi-journée, période où les taux de pollens dans l’air sont les plus élevés.

News

Laisser un commentaire