coefficient de facturation travail temporaire

Qu’est-ce que le coefficient de facturation pour le travail temporaire

Le recours à l’intérim est devenu un mode de recrutement de plus en plus plébiscité par les entreprises. Au dernier trimestre 2019 on comptait en effet 788 363 intérimaires en activité. Soit l’équivalent de 773 757 emplois à temps plein en France.

Des différents types de contrat de travail existants, le contrat d’intérim peut se révéler très intéressant pour les entreprises à la recherche de personnel pour une durée limitée. Néanmoins, le recrutement en intérim à un coût qui est calculé en partie grâce au coefficient de facturation.

Si ce terme vous est étranger, 3S Santé vous explique tout ce que vous devez savoir sur le coefficient de facturation pour le travail temporaire :

Les spécificités du recours à l’intérim pour les entreprises

Lorsque vous souhaitez recruter quelqu’un dans le cadre d’une mission temporaire comme l’intérim, il est courant de faire appel à une agence d’emploi où les professionnels sont spécialisés dans ce type de contrat.

En effet, le contrat d’intérim a quelques spécificités par rapport au Contrat à Durée Indéterminée (CDI) ou au Contrat à Durée Déterminée (CDD).

spécificités de l'emploi en intérim

Des conditions strictes pour recourir à l’intérim

Les entreprises utilisatrices ne peuvent opter pour l’intérim que sous quatre conditions :

  • Le remplacement d’un salarié absent (arrêt maladie, congé maternité …) ;
  • Le surcroît temporaire d’activité ;
  • Le pré-recrutement avant une embauche en CDI ;
  • L’insertion.

>> Dans quels cas puis-je recruter un intérimaire?

Des contrats à la durée flexible

Pour répondre aux besoins spécifiques, voire urgents des entreprises, les contrats d’intérim sont prévus pour être très flexibles :

  • La durée d’un contrat peut s’étendre d’une journée à 18 mois (durée maximale renouvellement compris)
  • Le contrat de travail peut être établi au maximum 2 jours après le début de la mission de l’intérimaire
  • La période de souplesse qui permet d’ajuster la durée de la mission en cours de quelques jours

Double contrat pour lier les parties prenantes

L’une des particularités du travail en intérim est la mise en place de 2 contrats complémentaires :

  • Le contrat de mission qui lie l’ETT à l’intérimaire
  • Le contrat de mise à disposition qui lie l’ETT à l’entreprise utilisatrice

Connaître le coefficient de facturation pour estimer le coût d’un intérimaire

Qu’est-ce que le coefficient de facturation ?

Aussi connu sous le nom de « coefficient intérim », le coefficient de facturation  apparaît sur le contrat. C’est le différentiel entre le salaire brut de l’intérimaire et le coût facturé.

Il s’agit en fait de la rémunération de l’agence d’emploi pour la prestation rendue. En effet, en tant qu’employeur direct de l’intérimaire, l’Entreprise de Travail Temporaire s’occupe de tout. Du recrutement à la gestion administrative une fois l’embauche confirmée :

  • Diffusion de l’annonce
  • Sourcing
  • Organisation des entretiens
  • Rédaction des contrats
  • Déclaration d’embauche
  • Organisation de la visite médicale
  • Gestion et versement du salaire
  • Déclaration et paiement aux organismes sociaux

Le savoir-faire et le temps consacrés à ces diverses opérations a donc un coût qui prend le nom de coefficient de facturation.

coefficient de recrutement et de gestion

Comment est fixé le coefficient de facturation ?

Il est important de rappeler que la rémunération d’un intérimaire doit être au moins égale au salaire de la personne qu’il remplace ou au salaire que touche un salarié en CDI pour le même poste. La rémunération ne peut pas être inférieure au SMIC. L’intérimaire doit également profiter des droits et avantages mis en place pour les salariés permanents tels que les tickets restaurant, le transport …

Pour l’entreprise utilisatrice, on estime que le tarif pour la mise à disposition d’un intérimaire équivaut à environ deux fois son salaire de base.

Le coefficient de facturation est défini par chaque agence d’intérim selon plusieurs facteurs :

  • La durée de la mission d’intérim
  • La rareté du profil
  • Le type de poste
  • Le nombre d’intérimaires

En tant qu’employeur officiel de l’intérimaire, l’agence d’intérim versera le salaire du travailleur (salaire brut + IFM + ICCCP). Elle sera du même fait redevable des charges patronales. Ces coûts rentrent ainsi en ligne de compte dans la facturation.

D’une agence d’emploi à une autre, et même, d’une prestation à une autre, le prix d’un recrutement en intérim peut donc varier.

coefficient intérim

Dans les métiers de la santé et plus spécifiquement de l’officine, il est impératif pour les recruteurs de proposer des profils de qualité et immédiatement opérationnels en entreprise. Préparateurs en pharmacie, étudiants en pharmacie ou encore pharmacien d’officine, pour de tels professionnels le coefficient de facturation pratiqué par 3S Santé pourra varier.

Avant chaque mise à disposition d’intérimaire, en fonction de son salaire brut de référence, 3S Santé vous communiquera son taux horaire facturé.

>> Consultez ici la grille de salaire 2020 des professionnels de l’officine

Vous savez maintenant avec précision ce que vous facture l’agence d’intérim lorsque vous recrutez un intérimaire pour une mission temporaire dans votre entreprise. Le coefficient de facturation n’est en effet pas fixé au hasard et comprend, entre autre, le coût de toutes les démarches en interne pour l’ETT. Lorsqu’on sait combien peut coûter un mauvais recrutement pour une entreprise non spécialisée, il vaut mieux confier cette tâche spécifique à des experts du domaine.

Pour tous vos recrutements de professionnels officinaux en intérim, CDD ou CDI, n’hésitez pas à contacter les équipes 3S Santé. Nous sommes des recruteurs spécialisés dans les métiers de la pharmacie d’officine. Nous sauront donc parfaitement prendre en compte vos besoins et vos contraintes.

News

Laisser un commentaire