santé et hydratation

Une bonne hydratation pour une bonne santé

Certains gestes simples contribuent à une bonne santé. Manger équilibré, faire une activité physique régulière, dormir suffisamment et bien s’hydrater ! En effet, à l’approche de l’été, il semblait important pour l’équipe 3S Santé de revenir sur les bienfaits de l’hydratation. Parmi les conseils à partager en officine auprès des patients, il ne faut pas hésiter à promouvoir une bonne hydratation pour une bonne santé !

Les chiffres clés de l’hydratation

  • 65% c’est la teneur en haut dans le corps humain
  • C’est jusqu’à 78% chez les nourrissons
  • 2 Litres : c’est la quantité d’eau que le corps élimine chaque jour (transpiration, urines, respiration, larmes, selles …)
  • 1,5 Litres c’est la quantité moyenne d’eau à boire chaque jour
  • 0,5 Litre par heure : c’est la quantité d’H2O que le corps peut assimiler au maximum
  • 1 français sur 5 ne s’hydrate pas correctement
  • Quand la sensation de soif apparaît c’est qu’on a déjà perdu 1% de notre quantité d’eau
  • Il faut 50 jours pour renouveler 99% de l’eau de notre corps en buvant 2 litres d’eau quotidiennement

Pourquoi est-ce si important de bien s’hydrater ?

L’eau est un composant essentiel du corps humain. Ainsi, comme tous les organismes vivants, nous avons besoin d’eau pour vivre et remplir nos fonctions vitales.

Pour conserver une hydratation optimale, nous devons donc absorber des liquides (principalement par voie orale) de manière continue. En effet, nous perdons naturellement de l’eau en effectuant nos activités. Il faut donc la remplacer pour favoriser le bon fonctionnement de l’organisme.

Grâce à une bonne hydratation, les cellules de notre cerveau peuvent maintenir un bon niveau d’oxygénation.

De même, l’hydratation est essentielle pour assurer le transport et l’absorption des vitamines, minéraux et autres nutriments, ainsi que l’élimination de résidus et toxines générés par les processus métaboliques du corps humain grâce au système rénal.

Boire de l’eau en quantité suffisante permet également de maintenir une pression artérielle normale indispensable pour l’activité cardiaque.

Parmi les divers bienfaits de l’eau sur notre corps on retrouve aussi la flexibilité et la douceur de la peau et des tissus. Tout comme la régulation de la température corporelle, un volume sanguin équilibré et la lubrification des muscles et articulations.

Les risques de la déshydratation

Les premiers signes de la déshydratation peuvent sembler assez communs :

  • Sensation de soif
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Perte de concentration ou de mémoire
  • Lèvres, bouche et gorge sèches
  • Crampes musculaires
  • Quantités faibles d’urines
  • Mauvaise haleine

A long terme, une mauvaise hydratation peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Amaigrissement, trouble du système digestif, tachycardie, vertiges, état de confusion, calcul rénal …

Comment bien s’hydrater ?

Conseil n°1 : Boire de l’eau

Toutes les boissons ne se valent pas. Pour une bonne hydratation on privilégiera un apport hydrique (eau du robinet ou eau minérale).

L’eau est en effet la meilleure boisson pour la santé, car elle hydrate en apportant de nombreux bienfaits : fer, magnésium, calcium, vitamine B1 et vitamine B6 … Le tout sans aucune calorie.

En buvant en moyenne, 1,5L d’eau par jour, on satisfait 70 à 80% de nos besoins en liquides.

A savoir : contrairement aux idées reçues, l’alcool est une boisson qui déshydrate

Conseil n°2 : Boire régulièrement

Boire trop et trop vite n’assure pas une hydratation efficace, car les liquides sont évacués sans avoir le temps de passer dans nos cellules.

Il vaut donc mieux boire en petites quantités, une dizaine de fois dans la journée.

Idéalement on peut conseiller ce type de planning pour boire régulièrement :

  • 2 verres à chaque repas : 400ml au petit déjeuner, 400ml au déjeuner et 400ml au diner
  • 2 verres dans la matinée
  • 2 verres dans l’après-midi
  • Des verres supplémentaires si besoin

Pour cela, vous devez vous assurer d’avoir toujours de l’eau à disposition.

Une bouteille d’eau, une gourde ou un thermos vous aidera à atteindre vos objectifs.

Conseils n°3 : Adapter son hydratation à son activité et à l’environnement

Nos besoins en eau peuvent varier en fonction de notre activité ou de la saison.

Lorsqu’on pratique une activité physique, notre corps surconsomme son énergie et perd donc une grande quantité d’eau. Pour conserver de bonnes capacités musculaires durant sa séance de sport il faut donc boire davantage avant, pendant et après pour refaire le plein d’électrolytes

De même, pendant l’été et les épisodes de fortes chaleurs, nos besoins en eau augmentent. Nous transpirons en tentant de maintenir une température corporelle idéale pour nos organes vitaux.

Il faut donc compenser et reconstituer un niveau d’hydratation suffisant en buvant plus qu’à l’ordinaire. Durant la canicule, il faut rester vigilant auprès des populations à risques comme les nourrissons et les séniors qui ne ressentent plus la soif et n’ont pas le réflexe de boire.

De même, lorsqu’on est malade ou qu’on suit un traitement, il est important de bien boire. La plupart des maladies communes comme le rhume, la gastro, toux, fièvre, grippe … nécessitent que l’on augmente nos apports en eau pour contrer les effets indésirables et les symptômes, et évacuer plus facilement les déchets. De plus, certains médicaments et molécules sursollicitent le corps. Il faut donc compenser pour éviter la déshydratation.

C’est le rôle du pharmacien de prévenir les patients suivant des traitements contre l’hypertension ou à base d’anti-inflammatoires, d’anti-dépresseurs d’ajuster leur consommation d’eau quotidienne.

Conseil n°4 : L’hydratation doit rester un plaisir

Si l’eau doit rester votre principale source d’hydratation, vous pouvez bien entendu varier les plaisirs en buvant certaines boissons plaisirs :

  • Le jus de fruits 100% pur fruits : en quantité limitée, car les jus sont riches en sucres.
  • Le café, le thé et les tisanes sont de bonnes alternatives à l’eau : veillez tout de même à ne pas en abuser car ce sont de puissants diurétiques. De plus, le café fait augmenter rapidement la glycémie.
  • Le lait
  • Les eaux aromatisées ou infusées : avec des feuilles de menthe, de basilic ou des tranches de fruits.
  • Les bouillons ou les soupes
  • Les fruits et légumes riches en eau : melon, pastèque, courgette, concombre, tomate, salade verte, abricot, pêche …

Conseil n°5 : A chaque personne son objectif d’hydratation

Nous n’avons pas tous les mêmes besoins que l’on soit un homme ou une femme, un enfant ou une personne âgée, un sportif ou une personne plutôt sédentaire, ou encore une femme enceinte ou allaitante.

Il est donc important de fixer un objectif cohérent à la situation de chacun.

Bambin : 0,9L

Homme : 2L/jour

Femme enceinte : 2L/jour

Enfant : 1,2L/jour

Femme : 1,6L/jour

Femme allaitante : 2,5L à 3L

Adolescent : 1,5L/jour  

Personne âgée : 1,3L à 1,4L/jour

Sportif : 3L/jour

Grâce à ces précieux conseils, vous pourrez recommander à votre patientèle les bons réflexes hydratation.

Chez 3S Santé, nous mettons un point d’honneur à ce que nos professionnels d’officines et intérimaires puissent accompagner au mieux les patients de passage en officine. En effet, le travail des pharmaciens et préparateurs en pharmacie ne se limite pas à la délivrance de médicaments, mais compte aussi l’écoute, la prévention et l’éducation à la santé.

Vous aussi rejoignez l’équipe 3S Santé !

News

Laisser un commentaire